Translate

Dernières actus
Chargement...
2 mars 2017

Imprimer/Print Friendly and PDF Une étude de Jacques Sapir et Philippe Murer, avec la contribution de Cédric Durand, septembre 2013. L’étude qui suit détaille l’impact sur l’économie de la France – et celle des principaux pays de la zone Euro – de différents scénarios de dissolution de la zone Euro – procédant de différentes hypothèses de coopération monétaires – et de différentes options de politique économique pour la France.Voir le site
La question de la sortie de l’Euro commence à entrer dans le débat public, ce qui est une bonne chose. Mais, elle y entre à travers des articles qui font partie de ce que les britanniques avaient appelé le « projet Peur » (ou Project Fear) lors du débat sur le BREXIT, c’est à dire des articles visant à effrayer l’électeur en lui décrivant des scénarios apocalyptiques. Le cas du BREXIT est d’ailleurs intéressant car les différents auteurs de ce « projet Peur » ont dû reconnaître que leurs prévisions étaient très exagérées. Dans le cas de l’Euro, ce « projet Peur » a trouvé une première réalisation avec l’étude réalisée par l’Institut Montaigne[1], un « Think Tank » où l’on retrouve le Président d’AXA, qui soutient largement la candidature de François Fillon. Il est ici intéressant de constater que cette étude prend le contre-pied direct non seulement de travaux réalisés par des organisations internationales (comme le FMI) mais aussi de très nombreux économistes internationalement reconnus.
Or, cette étude relève très largement de la désinformation. Sans procéder à une étude systématique, on va montrer pourquoi dans les lignes qui suivent.

Cette note présente un bilan désastreux de la sortie de l’Euro, bilan qui est en contradiction avec d’autres études[2]. Il prévoit en particulier une forte récession dans le cas de cette sortie de l’Euro.

>>>Lire la suite  


Plus :


Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...